Archives de catégorie : Les Rencontres de l’Economie circulaire et Territoires

Les 3e Rencontres de l’économie circulaire et territoires

Economie circulaire et territoires durables : opportunités et menaces du numérique, 29, 30 novembre et 1er décembre 2017, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence.  Continuer la lecture de Les 3e Rencontres de l’économie circulaire et territoires

Alimentation responsable et durable : vers des systèmes alimentaires territorialisés (colloque des 15 et 16 septembre 2016)

Colloque du Pôle Développement Durable et Territoires Méditerranéens et de sa plateforme Créativité et Territoires

« Deuxième Rencontre de l’Economie circulaire et Territoires »

Alimentation responsable et durable : vers des systèmes alimentaires territorialisés

15 et 16 septembre 2016, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – Salle G. Duby, Aix-en-Provence

Le colloque s’inscrit dans les Rencontres annuelles de l’Economie circulaire et Territoires organisées par le Pôle développement durable et territoires méditerranéens. Après avoir posé lors des premières rencontres, les grands principes d’une économie circulaire pour des territoires durables, le colloque de 2016 propose une entrée thématique sur les systèmes alimentaires territorialisés (SAT).

De nombreuses voix s’élèvent en faveur de la promotion d’une alimentation responsable et durable et de SAT. Cette préoccupation est apparue au niveau national avec l’inclusion dans la  Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt  de la notion de « projets alimentaires territoriaux » (octobre 2014) mais aussi la Déclaration de Rennes « Pour des systèmes alimentaires territorialisés » de l’Association des Régions de France (juillet 2014). En région PACA, la création de l’Observatoire des circuits courts et la multiplication d’initiatives locales témoignent de l’engouement pour produire et consommer plus sain, plus proche, plus durable.

Dans le contexte de changement climatique, l’ampleur des enjeux pour la décennie à venir exige d’engager une accélération d’actions innovantes et créatives (réplication des expériences pionnières et/ou leur changement d’échelle) en termes d’agroécologie, de circuits courts et de proximité et de construction d’une gouvernance alimentaire territorialisée.

L’ambition du colloque est,  à l’appui de la présentation de quelques expériences particulièrement originales et porteuses de sens, d’alimenter la réflexion sur les conditions d’émergence de systèmes alimentaires territorialisés. Il s’agira par ailleurs de s’interroger sur l’efficacité de SAT par la création ou l’intensification de boucles courtes et de proximité. Appliquée à l’échelle d’un SAT, l‘économie circulaire renvoie à l’optimisation de la consommation de surfaces, de matières, d’énergie, d’eau et vise à favoriser au niveau local, la création d’emplois et une agriculture plus sobre en termes d’émissions carbone, de consommation de ressources (solutions techniques de culture et d’élevage, technologies de transformation et de conservation, optimisation logistique du transport…), de mutualisation (intrants, services, équipements), de recyclage, de valorisation des déchets, de limitation du gaspillage, des pertes et des déchets non recyclables.

Le colloque s’appuie sur le maillage de chercheurs, agriculteurs, entreprises agroalimentaires, activités de services, collectivités territoriales/parcs régionaux. Il vise à faire l’inventaire des initiatives régionales en matière d’alimentation responsable et durable, à identifier les freins et leviers afin de proposer des solutions innovantes et reproductibles.

Comité scientifique

  • Guy-Noël ABRAHAM, Chargé de mission, Canal de Provence
  • Hélène BALU, Directrice d’Etudes, AGAM Marseille
  • Michel CHIAPPERO, Professeur associé, Aix-Marseille Université
  • Jefferson BROTONS, Doctorant-Chercheur, DICE-CERIC-CNRS-AMU.
  • Christine CUENCA, Chercheur-consultant.
  • Emmanuel DELANNOY, Directeur Institut Inspire
  • Mariane DOMEIZEL, Maître de conférences, Aix-Marseille Université
  • Julia FREZEL, Chargée de mission, Conseil régional Paca
  • François Michel LAMBERT, Président de l’Institut d’Economie Circulaire, Paris
  • Jean-Charles LARDIC, Directeur de la Prospective, Mairie de Marseille
  • Yvette LAZZERI, Chercheur, Responsable du Pôle Développement durable, DICE-CERIC-CNRS-AMU.
  • Béatrice MESINI, Chercheur, TELEMME, CNRS-AMU
  • Emmanuelle MOUSTIER, Maître de conférences, IMPGT-AMU
  • Gwenn Pulliat, ATER, TELEMME, CNRS-AMU
  • Jean Louis Rastoin, Professeur émérite à Montpellier SupAgro-UMR Moisa, Directeur de la Chaire Unesco et du réseau Unitwin en Alimentation du monde
  • Henri Rouillé d’Orfeuil, RESOLIS, Académie d’agriculture

Comité d’organisation

  • Mariane DOMEIZEL, Maître de conférences, Aix-Marseille Université – courriel : mariane.domeizel@univ-amu.fr
  • Yvette LAZZERI, Chercheur, Responsable du Pôle Développement durable, DICE-CERIC-CNRS-AMU – courriel : yvette.lazzeri@univ-amu.fr
  • Béatrice MESINI, Chercheur, TELEMME, CNRS-AMU – courriel : Mesini@mmsh.univ-aix.fr

Pôle Développement Durable et Territoires Méditerranéens – Responsable : Yvette Lazzeri – DICE-CERIC-CNRS- Aix Marseille Université – 3 avenue Robert Schuman, 13628 Aix en Provence cedex 1 – http://www.pole-developpementdurable.univ-cezanne.fr – Tel : 0486914247/ 0661255684.

> Voir le compte-rendu.

> Pour les vidéos du colloque, rendez-vous sur la chaîne Youtube Tcréatif

Crédit photo : « Take Back Your Health Conference 2015 Los Angeles » via Flickr

Colloque Economie circulaire et territoires durables : quels principes et outils ? (17 avril 2015, Ollières)

Le colloque du Pôle Développement Durable et Territoires Méditerranéens :

Economie circulaire et territoires durables : quels principes et outils ?

17 Avril 2015, LivingLab, Les Terres de Saint-Hilaire, RD3, 83470 Ollières – Tel : 04 98 05 40 10

> Lire le compte-rendu du colloque

L’économie circulaire s’oppose au modèle économique linéaire basé sur l’idée d’une planète offrant des réserves de ressources naturelles infinies. Selon la définition donnée par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, l’économie circulaire désigne « un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie ». Il s’agit de déployer, une nouvelle économie, fondée sur le principe de « refermer le cycle de vie » des produits, des services, des déchets, des matériaux, de l’eau et de l’énergie ». Pour atteindre ces objectifs, l’économie circulaire s’appuie sur des démarches clés telles que l’éco-conception, l’écologie industrielle, le réemploi, la réparation, le recyclage ou encore l’économie de la fonctionnalité.

Le concept a été porté par le Grenelle de l’environnement. La conférence environnementale de 2013 a débouché sur le lancement de groupes de travail sur l’amélioration de l’efficacité des ressources et des stratégies industrielles et territoriales. L’économie circulaire fait aussi l’objet de l’axe 2 de la Stratégie Nationale de la Transition Ecologique vers un Développement Durable.

Cet engouement témoigne que l’économie circulaire est à la croisée des dimensions économique, environnementale et sociale. Ce pilier social apparaît d’autant plus fort que l’économie circulaire peut contribuer à l’émergence d’activités non délocalisables et créatrices d’emplois.

Les initiatives se multiplient partout en France, pour produire ou consommer autrement en donnant une nouvelle vie à un produit ou en la rallongeant. De nombreuses démarches sont recensées, initiées sur des périmètres géographiques variables (zone d’activités, zone urbaine, agglomération, Parc naturel régional…), au contenu d’inégale importance (étude, mutualisation, actions de valorisation, éco-pôle…).

L’ampleur des enjeux pour la décennie à venir exige d’engager une accélération et une généralisation des actions, et ce bien au-delà de la seule gestion des déchets.

L’économie circulaire peut être une chance pour aller vers un nouveau modèle sociétal, écologiquement plus vertueux et socialement moins inégalitaire, mais le chemin est long et complexe. A la mutation du modèle productif (écoconception des produits, démarche d’écologie industrielle, vente de l’usage plutôt que du bien), l’économie circulaire en appelle à la responsabilité sociétale de toute la chaîne d’acteurs (éco-responsabilité des entreprises, vision à long terme des décideurs politiques, pratiques locales collaboratives, comportement plus consom’acteur). En d’autres termes, il ne s’agit pas seulement de verdir la production mais de s’engager dans la voie d’une économie sociétalement responsable.  Continuer la lecture de Colloque Economie circulaire et territoires durables : quels principes et outils ? (17 avril 2015, Ollières)