Archives par mot-clé : Journées de la créativité

La créativité territoriale : des marqueurs à la mesure

La journée de la Plate-forme « Créativité et territoires »

3 février 2017, 9h30-16h30, salle 101
Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – Salle 6 (Rez de chaussée)
5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix en Provence
Contact : yvette.lazzeri@univ-amu.fr/0661255684

La créativité territoriale : des marqueurs à la mesure
Animation : Philippe Langevin (ARDL Paca)

9h15 – Accueil

9h30 – 10h00 : Synthèse des journées d’automne 2016 à Poitiers. Avancement sur les travaux/évènements en France. Perspectives. J. Denieul (Plateforme nationale Créativité et territoires, Espace Mendès France Poitiers).

10h00 – 11h30 : La créativité territoriale, des marqueurs aux indicateurs. Peut-on mesurer la CT ? A. Latz et Y. Lazzeri (T.Créatif®, CNRS-AMU)

11h30 – 12h30 : GardenLab : un projet créatif? M. Chiappero (LIEU-AMU)

12h30 : Pause déjeuner (sur place)

13h30 – 15h00 : Evaluation de la contribution de projet à la créativité territoriale : points de méthode (notation, pondération, représentation graphique)

15h00 – 16h30 : La créativité territoriale : des indicateurs à inventer

Documents complémentaires (PDF) : 

 

Journée de la Plate-forme « Créativité et territoires » du 15 janvier 2016

La journée de la Plate-forme « Créativité et territoires » : programme, interventions et compte-rendu de la journée du 15 janvier 2016.

Co-construction du concept de créativité territoriale

15 janvier 2016, 9h30-17h00
Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – Salle 6 (Rez de chaussée)
5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix en Provence
Contact : yvette.lazzeri@univ-amu.fr/0661255684

Dans le prolongement de la rencontre de décembre 2014, et dans la volonté d’avancer sur le concept de créativité territoriale, la plateforme aixoise « T. Créatif » propose une journée d’échanges autour des marqueurs de la créativité territoriale (discussion, test à partir de quelques expériences, enrichissement).

Participants

Voir la liste des participants et des photographies de la journée (PDF 230 Ko).

Programme et PDF des interventions

9h15 – Accueil

9h30 – 10h00 : Synthèse des journées d’automne 2015 à Poitiers, J. Denieul (Plateforme nationale Créativité et territoires, Espace Mendès France)

10h00-10h15 : Etat d’avancement de la plateforme aixoise « T.Créatif », M. Chiappero (LIEU-AMU, Aix en Provence). Voir la présentation de l’intervention [PDF, 3 Mo]

10h15 – 10h45 : Des marqueurs de la créativité territoriale à son évaluation : proposition d’une grille de lecture, A. Latz (AMU) et Y. Lazzeri (CERIC-CNRS-AMU) > Voir la présentation de l’intervention [PDF, 4 Mo]

10h45 – 11h45 : Aménagement de territoires flexibles et réversibles : enjeux, opportunités et applications. L’expérience de l’équipe Hamosphère 2011-15, R. Château (Lauréat du 12ème appel à idées innovantes d’Angers Technopole) > Voir la présentation de l’intervention [PDF 2 Mo]

12h00 : Pause déjeuner (sur place)

13h30 – 16h30 : Application de la grille sur deux expériences :

16h30-17h00 : Perspectives

Compte-rendu de la journée

Introduction

Jacky Denieul – Synthèse des Journées d’automne 19-21 octobre 2015

Rencontres d’expériences et d’expérimentations dans les régions françaises et européennes (Suisse, Italie…), pour brasser et favoriser les échanges.

Dans les territoires infra régionaux, actions pragmatiques à l’échelle communale et intercommunale pour mobiliser différents réseaux (ex. Slow Food), pour mailler les initiatives.  Continuer la lecture de Journée de la Plate-forme « Créativité et territoires » du 15 janvier 2016

Journée de la Plate-forme « Créativité et territoires » du 12 décembre 2014

La journée de la Plate-forme « Créativité et territoires »

12 décembre 2014, 9h30-17h
SciencesPo, salle D002 (Rez de chaussée)
Espace Philippe Seguin, Avenue Jean Delmas, Aix en Provence
Contact : yvette.lazzeri@univ-amu.fr/0661255684

Compte-rendu et liste des participants

1. Les Plates-formes : retour d’expériences

Plateforme créativité et territoires (http://creativite-et-territoire.org) est aujourd’hui portée par l’Espace Mendès France de Poitiers. Elle a pris naissance en 2002 dans le cadre des clubs Partenaires Pour Agir et plus particulièrement dans le cadre du club inter-régional Poitou-Charentes/ Limousin/ Centre dont l’IAAT a assuré la mission de structure d’appui (partenariat avec l’INDL, l’A3P, le collectif ville-campagne).

La plateforme nomade, nationale et expérimentale, est dédiée aux expériences et aux réflexions créatives dans les territoires. Les rencontres organisées par la Plateforme conjuguent des lieux et des structures porteuses d’expériences différentes.

Deux besoins : vision de l’intérieur des territoires et partenariat avec le monde de la recherche.

Montée en puissance de la question de la créativité dans les territoires : 

  • Depuis Landry (1995), on assiste ((Landry C. et Bianchini F. (1995), The Creative City Ed. Demos)) à une montée en puissance des recherches sur les processus créatifs en France.
  • Todd Lubart (Université Paris Descartes) crée en 2010 le premier institut de la créativité en France (LATI).
  • 2007, Ivan Toulouse (professeur Arts plastiques) organise le colloque Eurêka, « le moment de l’invention, un dialogue entre art et science ». Le propos était de spécifier la position du créateur, au sens le plus large, en confrontant les expériences différentes de la découverte scientifique, de l’invention technique et de la création artistique, pour tenter de dégager ce qui engagerait une heuristique de la création.
  • 2009 est l’Année européenne de l’innovation et de la créativité, des Ambassadeurs de la créativité sont nommés.
  • Une ANR (2009-2012) pose des financements sur la création (≠ de la créativité). Responsable : Ivan Toulouse, Programme CREAPRO-Eurêka.
  • 2011, création de la Coopérative des tiers lieux (espace de coworking) en Aquitaine (www. coop.tierslieux.net). Séminaire en marchant, territoires en marche, appropriation de l’espace, dérive… pour décloisonner les pratiques, en lien avec les réseaux et niches d’expérimentations locales (soutien à l’entreprenariat, secteur de l’ESS).
  • Depuis 2012, la plateforme de Poitiers organise chaque année « Les journées d’automne européennes et francophones de la créativité dans les territoires ». L’idée est de fédérer les réseaux de créativité de tous horizons (designer, architectes, arts de la rue…).
  • Mise en place de réseaux régionaux : Créa-france, créatifs culturels, alliance pour le développement local, réseau slow-food en provence…
  • Travaux de l’historien Pierre Rosanvallon sur l’innovation sociale, de P. Ray & S. Anderson sur les créatifs culturels (≈1/3 des populations d’Amérique du Nord, d’Europe de l’ouest et du Japon).
  • 2014, séminaire « Territoires en marche » (commune des Deux Sèvres) : temps de sensibilisation et d’échanges d’expériences sur l’appropriation et l’implication dans « l’espace public ».
  • J.P. Aubert (préfet rattaché au premier ministre sur les mutations économiques) a manifesté son intérêt pour le sujet.
  • Autre expérience, La Fabrique citoyenne, une Société coopérative d’intérêt collectif (Bernard Brunet),  pour initier et incuber des projets innovants de coopératives « de services pratiques », d’habitat collectif, de solidarité culturelle… portées et gérées par des citoyens qui veulent en garder la maîtrise politique (co-production et gouvernance partagée) et économique ».

Le constat d’un grand nombre de réseaux, de niches d’expérimentations locales, mais aussi de cloisonnement des pratiques et d’une absence de transdisciplinarité (notamment SHS et artistes) interroge sur le mode de gouvernance et la collaboration de la société civile, pour favoriser la créativité dans les territoires.

Quels dispositifs d’échanges pour les citoyens ? Qui parle pour qui ? Le statut de l’élu souffre d’une crise de légitimité, la représentativité de l’élu est mise à mal face à des groupes de pressions, qui estiment qu’il ne représente plus les habitants.

Le territoire du pays d’Aix bénéficie de nombreuses créations d’entreprises (artistiques, économiques, sociales, environnementales). Mais en terme de gouvernance, les réunions publiques se font sans public. La créativité est exogène (ex. de la micro-électronique). Que reste-t-il quand les activités partent ? Le contexte de crises économique, institutionnelle, morale, environnementale, sanitaire, financière force à réinventer des choses. Mais les acteurs sont pris dans divers carcans juridiques : temporalités des mandats, surinflation législative (parfois sans décret d’accompagnement), mais aussi normative et réglementaire.

Face à cette tension, la tentation est de donner la parole, la légitimité et donc le pouvoir à des techniciens. En définitive, la parole citoyenne est confisquée par des techniciens qui parlent à la place du peuple, au nom de leur connaissance dite « scientifique , au nom des élus car nous évoluons dans une société de gestion, rationnelle et donc positionnée comme a-politique. Cette situation produit des résultats désastreux, où l’échec attendu est alors incriminé aux habitants ou aux élus par les technocrates qui préconisent alors un dispositif qui va reproduire les mêmes résultats. Ce système rodé, et efficace est désastreux , il est onéreux, et porteur, de multiples disparités.  Continuer la lecture de Journée de la Plate-forme « Créativité et territoires » du 12 décembre 2014