Archives par mot-clé : Les Notes du Pôle

De la créativité individuelle aux territoires créatifs : un état de l’art

Les Notes du Pôle n° 22, mars 2015.

Pôle Développement durable Et Territoires méditerranéens.

Jusqu’à la moitié du XIXe siècle, le concept de créativité ne faisait pas partie de la pensée scientifique, qui percevait le monde comme un ensemble de phénomènes opérant selon un ordre logique bien défini. Ce n’est qu’à partir des années 1930 que l’on commence à se pencher sur le concept de pensée créatrice. Mais il faudra attendre 1954 pour voir naître une théorie de la créativité, élaborée par le psychologue Carl Rogers. S’ensuivra toute une série de travaux, initiés par des sociologues (Jane Jacobs dès les années 60), des économistes (avec le concept d’économie créative de John Howkins, 2001 et 2013). Le sociologue Georges Gurvitch définit les « conduites collectives effervescentes, novatrices et créatrices », comme celles qui innovent en invalidant la hiérarchie établie des modèles, des rôles sociaux et des symboles, en apportant de nouvelles significations inattendues et en inventant des combinaisons inédites qui transfigurent en retour les attitudes collectives : « Ces conduites s’orientent dans des conditions toutes nouvelles et s’adaptent à des situations sans précédent (…). Alors apparaît, subitement, à découvert le palier de l’innovation, de l’invention, de la décision et de la création collectives » (Gurvitch, 1963). Dans les années 90, le concept de créativité est repris dans une approche géographique ouvrant un champ de recherche sur « la ville créative » (Landry et Bianchini, 1995).

La créativité : une capacité à…

On dénombre plus d’une centaine de définitions de la créativité, qui témoignent de la difficulté à cerner le concept de créativité. Trois grands sens se dégagent :

Acte de créer quelque chose de nouveau.

L’acte créatif peut être considéré comme le fruit d’une volonté de puiser quelques informations provenant de la mémoire (logique ou irrationnelle) et de les réorganiser d’une manière nouvelle, poussée par l’imagination, l’instinct, l’inspiration, les émotions fortes…qui poussent le créateur en dehors des « sentiers battus ». De nombreuses qualités, telles que l’imagination, la spontanéité, la sensibilité, sont fréquemment associées aux conditions qui favorisent la créativité.

On peut parler de créativité dès lors qu’il y a une mise en application pratique, la réalisation d’une œuvre. C’est seulement alors qu’on peut parler d’acte créatif et non de simple imagination.

Le travail de « création » semble faire appel à des circuits neuronaux originaux (schémas heuristiques, croisement de plusieurs cultures, etc.) donnant naissance à quelque chose de totalement nouveau.

Capacité à trouver des solutions originales.

Dépassant la seule expression artistique, la créativité peut être considérée comme la capacité d’apporter ou de faire trouver des solutions originales aux problèmes d’adaptation auxquels chaque être humain est confronté. À partir de la reconnaissance d’un problème, un processus de divergence s’engage, et finalement se termine, par convergence, dans une nouvelle solution du problème.  Continuer la lecture de De la créativité individuelle aux territoires créatifs : un état de l’art